Transport et distribution - L'organisation des réseaux

Accueil > Transport & distribution > L'organisation des réseaux

Le réseau français d'acheminement de l'énergie électrique est organisé en 2 niveaux : le réseau de transport et le réseau de distribution.

Organisation du réseau

Télécharger l'animation

Le réseau de transport

Il transporte l'énergie électrique des centres de production, les centrales électriques, aux zones de consommation :

Cela représente 104 983 km de lignes Très Haute Tension (THT) et Haute Tension (HT) et 46 lignes transfrontalières exploitées, entretenues et développées par Réseau Transport Électricité (RTE).

À 400 000 volts, les lignes THT permettent de limiter les pertes d’énergie pour le transport de quantités très importantes d’électricité sur de longues distances. Grâce à des postes de transformation, la tension est ensuite abaissée à 225 000 (THT), 90 000 (HT) ou 63 000 volts (HT) pour acheminer l’électricité en quantité moindre et sur de plus courtes distances.

Info +

La carte du réseau THT

> Lire

Le réseau de distribution

Exploité, entretenu et développé par Électricité Réseau Distribution France (ERDF), il permet de transporter l'énergie électrique à l’échelle locale, des centres de distribution vers le client final : les petites et moyennes entreprises, les villes, les grandes surfaces, les commerces, les artisans, les particuliers...
Il peut exister localement des sources de production qui injectent de l'électricité sur le réseau (éolien, microcentrales hydrauliques, photovoltaïques...).

Grâce à des postes de transformation, la HT (90 000 ou 63 000 volts) est abaissée en Moyenne Tension (20 000 volts) ou Basse Tension (400 ou 230 volts). Au total, 763 812 transformateurs relient les 622 187 km de lignes MT aux 701 858 km de lignes BT.

À noter que selon l'appellation courante, on parle de THT, HT, MT et BT.
L'appellation normalisée parle de HTB (THT et HT), de HTA (MT) et de BT.