Electricité et développement durable - Impacts sur le changement climatique - Le phénomène - Constat et causes

Accueil > électricité & développement durable > Impacts sur le changement climatique > Le phénomène > Constat et causes

Phénomène global, le changement climatique est essentiellement dû à l'augmentation des activités humaines.

Une évolution de la température incontestée

Entre 1880 et 2012, la température moyenne mondiale (terre et océans) a augmenté de 0,85 °C. À titre de comparaison, une glaciation planétaire correspond à une baisse de 2 à 4 degrés.

Chacune des trois dernières décennies a été plus chaude que la précédente et que toutes les autres décennies depuis 1850, date à laquelle ont débuté les relevés instrumentaux de la température à la surface du globe. Ainsi, la période 1983-2012 a probablement été la plus chaude depuis 1400 ans.

En France, l’augmentation constatée depuis le début des relevés météorologiques, en 1861, est de 1 °C.

Zoom

Comment observer le climat ?

> Lire

Les causes

Selon le dernier rapport du GIEC (5e), le lien entre les activités humaines et la hausse des températures serait estimé comme "extrêmement probable" (95 % de chances).

Depuis la fin du XVIIIe siècle et le début des activités industrielles, la composition de l'atmosphère change : la concentration de certains gaz restée stable pendant des centaines d'années augmente. Cela modifie le mécanisme naturel de l'effet de serre, sans lequel la vie sur Terre ne serait pas possible, et entraîne un réchauffement global.

Réchauffement du climat
Télécharger l'animation

1/ Les rayons du soleil arrivent sur Terre.

2/ Une grande partie de ces rayons est absorbée par l'air, le sol et les océans.

3/ Les gaz à effet de serre présents naturellement en faible quantité dans l'atmosphère retiennent cette chaleur absorbée.
La température augmente naturellement.

4/ A cause des rejets de gaz des activités humaines, la quantité de gaz à effet de serre devient très importante.

5/ Ces gaz retiennent une quantité plus importante de rayons, ce qui fait encore augmenter la température.

Entre 1970 et 2010, les émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) anthropiques (imputables aux activités humaines) ont augmenté d'environ 70 %.

En particulier les émissions de CO2, essentiellement dues à la combustion d’énergie, qui représentent aujourd’hui plus des trois-quarts des émissions mondiales.

Part des principaux gaz à effet de serre anthropiques dans les émissions mondiales en 2004


Répartition des émissions mondiales par secteur d'activité




Suivant les secteurs d'activité, les émissions de gaz à effet de serre sont plus ou moins importantes.
En tête : les émissions liées à l'énergie.